Parcs genre zoo du Québec

Un bon moyen pour s’adonner et apprendre la photo animalière est de fréquenter certains parcs genre zoo. Certains sont beaucoup plus respectueux de la nature qu’autrefois et offrent aux visiteurs d’observer divers animaux dans un milieu tout à fait naturel. Le premier sur ma liste est le Parc Oméga situé à Montebello ou dans le confort de notre voiture on peut observé des loups, des renards, des coyotes, des cerfs, des caribous, des bisons, des sangliers etc… Heureusement que ce genre de parc existe, car certains animaux en voie d’intinction ont la chance de perpétuer leur espèce.

Les loups gris

Vous comprendrez surement que le loup est mon animal sauvage préféré… J’admire sa force, sa puissance, sa détermination et sa fidélité. Lorsqu’à l’ombre de la lune, ses hurlements traversent le cœur de la nuit, il me semble entendre une longue plainte qui s’adresse aux âmes solitaires errant dans les profondeurs du temps et qui dit ‘ Pourquoi sommes nous des incompris?

Ce canidé sauvage est l’un des plus grand au monde, et c’est aussi un excellant coureur. Il peut atteindre une vitesse de 70kl/h. Il vit généralement en meute composé de jeunes louveteaux et de ceux des années précédentes. Ils sont entres 10 et 12 individus et parfois jusqu’à 30, tout dépendant de la nourriture possible sur le territoire. Les dominants sont généralement un couple que l’on nomme ‘Alpha’. Seul ce couple peut se reproduire. Chaque individu du groupe à un rôle à jouer dans l’éducation et la surveillance des nouveaux nés. Certains peuvent même être nounou quand les autres sont partis à la chasse.

On dit de lui que c’est un prédateur féroce et  opportuniste … Peut être, mais pourtant il tue juste pour se nourrir et de plus il repaire le plus souvent le plus faible… Ils sont fidèle à leur partenaire toute la vie. Et si l’un des deux meurt, l’autre ne refera pas sa vie… Il va devenir un loup solitaire…

Loup gris en été
Loup gris en été
Loup gris en été
Loup gris
Le loup gris en hiver
Le loup gris en hiver

Les Coyotes

Le coyote un autre incompris de notre société est l’un des 7 représentants de la famille des canidés. Plus élancé et plus petit que le loup, il excelle lui aussi comme coureur car il peut atteindre une vitesse de 69km/h. Il possède une odorat et une ouïe hyper développés. Une odeur ou un bruit peuvent interrompe leur course. Monogame, il demeurent lui aussi très longtemps avec leur conjoint.

Beaucoup d’efforts ont été déployés au cour des ans pour décimer la race car il à été accusé de s’attaquer au bétail. Depuis longtemps il est persécuté par l’homme. Tuer a la carabine, piégé et empoisonné à la strychnine, il est surprenant qu’il ne soit pas en voie d’extinction.

Pourquoi ne pas apprendre à cohabiter ensemble? Il à lui aussi sa place dans la faune! Comme le renard il agit comme prédateur des rongeurs en plus d’être un très bon charognard. C’est certain que sont apparition plus fréquente dans les villes est un problème, mais il ne faut pas oublié que la déforestation engendre un manque de nourriture, et qu’à quelque part il n’ont pas le choix de s’approcher des milieux urbains. Et de plus le piégeage n’aide pas. Surtout éviter de les nourrir car ils associent l’humain à la nourriture et pourraient mordre. Se qui pourrait causé leur mort…

Coyote en été
Le coyote en hiver
Coyote en été

Autres canidés_ Loup noir et Renard arctique

Le loup noir fréquente habituellement les forêts de conifères de l’Amérique du Nord ainsi que de la Toundra du Canada et de l’Alaska. Son odorat est très puissant, il peut détecté une proie à plus de 300m. Il bénéficie aussi d’une grande vision nocturne. Espèce non protégé, il est chassé pour sa fourrure.

Loup noir

Le renard arctique

Le plus petit des canidés! Pelage épais et blanc en hiver, alors qu’en été il est plus mince et prend des tons de gris. Certains sont gris bleu pâle en hiver et deviennent plus foncés en été. D’ailleurs il est le seul canidé dont le pelage change selon l’environnement. Il habite dans les milieux arctiques auquel il s’est très bien adapté. Sa principale nourriture sont les lemmings. Piéger, chasser et parfois atteint de certaines maladies telle la gale et la rage, ainsi que la rareté de la nourriture causé par les changements climatiques, il est lui aussi en déclin …

Les cervidés

Les principaux cervidés du parc sont le cerf rouge, le cerf de Virginie, les daims, les wapitis et les caribous. Il y en as quelques uns que je n’ai pas eu la chance de voir, mais cela sera pour une prochaine fois.

Ils se regroupent en troupeaux conduit par un mâle dominant, et c’est normalement lui qui va s’accoupler et perpétuer l’espèce. Excellents coureurs, ils peuvent exécutés de grands bons pour fuir leurs ennemies. Gare à leurs sabots avec lesquels ils peuvent infligés de vilaines blessures. Et que dire de leur panache dont ils se servent pour ramasser leur ennemi et le propulsé à l’arrière avec force. Hors des parcs ils ont comme prédateurs les loups, les ours et l’homme qui les chasses pour leur viande, leur fourrure et leurs bois. Ils sont aussi victime de braconnage…

Wapiti mâle
Cerf de Virginie
Daim mâle
Wapiti femelle
Cerf de Virginie femelle
Daim mâle

Autres mammifères

L’ ours noir
Sanglier
Bouquetin
Bouquetin
Le bison
Sanglier mâle
Bouquetin

Publié par Merveilles 2

Je me présente : Marie. Mes passions sont la photo, le voyage, la randonnée et la peinture. Depuis toujours je suis en symbiose avec la nature. Les animaux, les oiseaux, les insectes, la végétation, la forêt, les cours d’eau et la montagne sont pour moi un terrain connu, car j’ai vécu la plus grande partie de mon enfance sur la terre de mes grands-parents et mon adolescence tout près du superbe lac Matapédia . Mon lieu préféré entre 12 ans et 17 ans était le faîte de la montagne du 2e rang ou je passais de longs instants assis sur une grosse roche à regarder le magnifique panorama qui s’offrait à mes yeux (Le ciel, le lac avec toile de fond les montagnes...) tout en rêvant de partir à la découverte de cette planète qui est notre. J'ai à mon actif quelques voyages et plusieurs randonnées plein air. Pour moi ces activités me permettent de combler la grande curiosité qui m’habite pour ce monde qui m’entoure, et bien souvent elles deviennent au hasard de la route le théâtre de superbes rencontres avec des gens inconnus jusque-là, et qui nous enrichissent autant au niveau moral qu’intellectuel . Donc j’ai le goût de vous faire partager à travers mes photos ce que mes yeux ont vu, pour vous permettre de découvrir certains beaux endroits de notre terre et vous inciter à l’importance de la préserver.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :